Home 188 logements et commerces à Paris XIIIe, Masséna

Deux lots, un projet

C’est lors du Conseil de Paris du mardi 16 novembre 2011, que les élus ont révisé le règlement d’urbanisme pour le secteur Masséna- Bruneseau dans le 13e arrondissement (sud-est de la capitale). Ce «déplafonnement» va permettre à la ville d’y construire des tours d’habitations de 50 mètres et des tours de bureaux jusqu’à 180 mètres de haut.
Travaillé comme un bâtiment unique, tout en abritant logements en accession et logements sociaux, le projet fait le lien entre la « rigidité » formelle de l’avenue de France, le paysage ferroviaire, l’ouverture vers Ivry et le changement d’échelle d’une ville linéaire à une ville verticale.
Les enjeux liés à la construction de logements à l’extrémité est de l’avenue de France, dans le secteur Masséna – Bruneseau, nous ont conduits à élaborer un projet multiple, attentif aux usages et aux contextes, respectueux des projets avoisinants. Notre proposition s’inscrit dans cette vision actuelle, contemporaine de la ville où la diversité, la complexité, les différents rythmes d’activités et d’usages constituent un environnement vivant et qualitatif.
Le lot M6 se doit de gérer la transition de l’avenue de France vers l’espace public.  La volumétrie proposée est une topographie interrompue à l’alignement des espaces publics. Les façades sur l’avenue de France, le « pocket park » et l’avenue Lepaute forment une descente graduelle du r+13 au r+3 qui marque la fin de l’avenue et crée le socle de la verticale.
Le projet se développe en deux entités cohérentes qui dessinent un paysage : La verticale se compose de strates horizontales dynamiques, dont les limites aléatoires accentuent la sensation de légèreté et le rapport au ciel, tandis que les gradins forment des courbes de niveaux paysagées et s’accrochent au sol en cœur d’îlot. Cette inflexion entre les lots offre un ensoleillement satisfaisant du cœur d’îlot. Ces morphologies offrent des appartements traversants pour le socle et des orientations doubles ou triples dans la verticale et l’immeuble gradin. Les gradins ou courbes de niveaux s’orientent au Sud et à l’Est, ce qui évite un vis-à-vis frontal avec la verticale et oriente encore plus favorablement les logements. Dans cette même préoccupation, la verticale est sculptée, taillée, dans le respect des confrontations avec ses avoisinants et offre des vues à 360 degrés. Dans le prolongement de l’espace de vie, de larges terrasses et jardins d’hivers s’organisent en périphérie des bâtiments.

  • Maître d’ouvrage : Bouygues Immobilier.
  • Architectes : Hamonic+Masson (mandataires) / Comte & Vollenweider
  • Bureau d’études : Sibat
  • Site : Zac Massena, Paris 13E.
  • Livraison : février 2015.
  • Durée du chantier : 18 mois.
  • Surface : 14 000 m2 Shon.
  • Montant des travaux : 24 000 000 € HT.
  • Mission : complète loi MOP.

MV4A1741

MV4A1864

MV4A1857

MV4A9339

MV4A9024

MV4A9068

MV4A8973

MV4A8456

MV4A8330

MV4A8335

 

MV4A9113

MV4A8367

MV4A9084

MV4A9282

MV4A9350

MV4A1658-1

MV4A8299

MV4A9252

MV4A9356

MV4A9351

MV4A1713

MV4A8273MV4A8282

MV4A8394MV4A8421

MV4A8504 copy

MV4A4961

Schema_2Schema_3Schema_4Schema_5